n°32 : Vincent Arias, Restaurant La Part des Anges, Montalivet

com_in_medoc_saga_32_vincent_arias_la_part_des_anges_montalivet
Médocain de cœur ou de souche ? Médocain de cœur depuis 15 ans. Arrivé par hasard, resté par choix. Votre activité en quelques mots : Restaurateur à Montalivet, face à l’Océan, spécialisé dans le poisson, ouvert toute l’an-née. Comment avez-vous connu le mag ?Dans une salle d’attente, je crois. Votre endroit préféré dans le Médoc ? La Pointe de Grave, où se rencontrent l’Océan et le plus grand estuaire d’Europe, et d’où part cet exceptionnel trait de côte. D’où on peut voir le phare de Cordouan. Un mot pour décrire le Médoc ? Force de la Nature préservée. Force de l’eau, force d’une Terre qui fait sortir les meilleurs vins du monde. Que souhaiteriez-vous trouver dans le Médoc ? RAS